L'essentiel de la douleur humaine
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans la rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rodes (nurtapa)
Admin
avatar

Nombre de messages : 1672
Age : 56
Localisation : Creuse

MessageSujet: Dans la rue   Jeu 28 Juin - 4:21


J'ai vu la lune sans nuit déchirer le ciel, paraître au jour comme un fruit
glacé. Le trottoir était gris, mouillé peut-être. J'avais encore un rêve et
le portais en secret vers un horizon sans joie, au bout d'un inconnu cent
fois foulé, d'une rue familière.

C'était aujourd'hui, je crois, car tout semblait planté là depuis toujours,
jusqu'à ces ombres mouvantes que des porches obscurs crachaient
inlassablement à ma vie. Parfois, perlait de cette rumeur sans fin un rire
d'enfant, tintant au sommeil comme une trêve à la mort, puis s'évaporant
soudain par-delà les remparts sinistres de la ville. Les lourdes pierres
résignées taisaient une trop longue histoire et je les caressais, laissant à
leur face rugueuse un parfum d'inutile et de peine.

La vie, c'était donc ça !

Je creusai alors le bois tendre de mes jours d'école. L'automne était dans
la cour et jonchait les matins pluvieux de feuilles parfumées, de traits de
craie et de bonheur. Le monde était grand, puissant comme la peur, beau
comme un livre d'images. Tous les horizons protégeaient un rêve, un parfum
de terre humide et de café.

Parfois, une vieille ouvrait ses volets de bois, offrant à nos coeurs naissants
quelques pas de sa longue vie, quelques touches de couleur aux murs d'une cuisine,
une fleur posée sur sa nappe blanche, juste au milieu du silence. Le pain sentait bon,
comme un feu crépitant, un baiser de mère. Tiède et gorgé d'amour, il laissait derrière
nos pas un souvenir du foyer, se fondant sans effort aux brumes fraîches du matin.

Et puis vinrent les ans, passant comme autant de trains devant un
vagabond, filant où devait être le bonheur, trop loin, trop vite et déjà bien trop
tard.

Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

avatar

Nombre de messages : 1328

MessageSujet: Dans la rue.   Jeu 28 Juin - 8:58

tu as le langage chevillé au corps, tes mots sont toujours justes et vivants...Je me sens vraiment toute petite à coté de toi et je te suis "dans la rue" avec admiration.
Natacha.
ps:j'ai mis "Un hiver" "De fil en fil" "Au dela" sur le site d'ombre et lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes (nurtapa)
Admin
avatar

Nombre de messages : 1672
Age : 56
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Dans la rue   Jeu 28 Juin - 9:12

Tu peux mettre tous les textes que tu veux sur ton site ! Smile

Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

avatar

Nombre de messages : 1328

MessageSujet: dans la rue   Jeu 28 Juin - 9:44

bounce MERCI ! ! !
natacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la rue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la rue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une main dans sa culotte...
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge
» [AIDE] Ma vidéo .mp4 n'apparait pas dans l'onglet photos et vidéos
» Figé dans le temps
» Quel(s) métier(s) faire pour travailler dans la construction des attractions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Volcans de Larmes :: Eruption. :: Rodes (Tapanur) :: Nouvelles-
Sauter vers: