L'essentiel de la douleur humaine
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilas



Nombre de messages : 861

MessageSujet: Abandon   Ven 13 Sep - 1:59


La journée était vaine et un arbre y poussait
Étalant son feuillage, ombre noire et épaisse,
Sur la clarté du jour, cachant avec rudesse
La rivière du temps, et son calme secret.

Amoureuse d’une ombre et son tendre reflet
Amoureuse du vent, en songeuse maîtresse,
J’inventais une vie au parfum de diablesse
Mélange de vanille épousée au muguet.

Dans ma robe de deuil, attendant un miracle,
J’égrainais l’abandon, j’en espérais l’oracle,
En froissant une rose entre mes doigts frileux.

Mais la nuit approchait brisant le tabernacle
Où le ciboire d'or,étincelant spectacle,
D'un désir défendu, jetait ses derniers feux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes (nurtapa)
Admin


Nombre de messages : 1666
Age : 55
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Abandon   Ven 13 Sep - 3:09

Étalant son feuillage, ombre noire et épaisse,

Evite de multiplier les sonorités à l'excès, cela alourdit le texte. Etalant et épaisse, journée était vaine et poussait

Mélange de vanille épousée au muguet.
Epousée au, cela me semble incorrect

J’égrainais l’abandon, j’en espérais l’oracle,

Evite les répétitions dans le même vers. Egrener s'écrit comme cela.

En froissant une rose entre mes doigts frileux.
Trop de 'f'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 861

MessageSujet: Re: Abandon   Sam 14 Sep - 15:56

La journée était vide et un arbre y poussait
Allongeant son feuillage, ombre noire et épaisse,
Sur la clarté du jour, cachant avec rudesse
La rivière du temps, et son calme secret.

Amoureuse d’une ombre et son tendre reflet
Amoureuse du vent, en songeuse maîtresse,
J’inventais une vie au parfum de diablesse
Mélange de vanille emmêlé de muguet.

Dans ma robe de deuil, attendant un miracle,
J’égrenais l’abandon, en espérant l’oracle,
Et serrais une rose entre mes doigts frileux.

Mais la nuit approchait, brisant le tabernacle
Où le ciboire d'or,étincelant spectacle
D'un désir défendu, jetait ses derniers feux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes (nurtapa)
Admin


Nombre de messages : 1666
Age : 55
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Abandon   Dim 15 Sep - 4:13

Mélange de vanille emmêlé de muguet.
"Emmêlée de" n'est pas correct


Mais la nuit approchait, brisant le tabernacle
Briser le tabernacle est un acte ponctuel, il faut donc mettre approcha.

Quant au premier quatrain il contient encore trop de répétitions sonores
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 861

MessageSujet: Abandon   Mar 17 Sep - 2:36

Le jour sonnait si creux qu'un arbre y grandissait
Allongeant son feuillage, ombre noire et épaisse,
Sur la douceur du jour, cachant avec rudesse
La rivière du temps, et son calme secret.

Amoureuse d’une ombre et son tendre reflet
Amoureuse du vent, en songeuse maîtresse,
J’inventais une vie au parfum de diablesse
Mélange de santal marié au  muguet.

Dans ma robe de deuil, attendant un miracle,
J’égrenais l’abandon, en espérant l’oracle,
Et serrais une rose entre mes doigts frileux.

Mais la nuit, approchant, brisa le tabernacle
Où le ciboire d'or,étincelant spectacle
D'un désir défendu, jetait ses derniers feux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes (nurtapa)
Admin


Nombre de messages : 1666
Age : 55
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Abandon   Mar 17 Sep - 4:30

Le jour sonnait si creux qu'un arbre y grandissait

Je ne comprends pas ce vers. Où est le rapport entre sonner creux et grandir ?

Allongeant son feuillage, ombre noire et épaisse,

et-é

Amoureuse du vent, en songeuse maîtresse,

ent-en
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 861

MessageSujet: Re: Abandon   Mer 18 Sep - 0:47

Le jardin semblait vide, un arbre y grandissait
Allongeant son feuillage, à la noirceur épaisse,
Sur la douceur du jour, cachant avec rudesse
La rivière du temps, et son calme secret.

Amoureuse d’une ombre et son tendre reflet
Amoureuse du vent, trop songeuse maîtresse,
J’inventais une vie au parfum de diablesse
Mélange de santal marié au muguet.

Dans ma robe de deuil, attendant un miracle,
J’égrenais l’abandon, en espérant l’oracle,
Et serrais une rose entre mes doigts frileux.

Mais la nuit, approchant, brisa le tabernacle
Où le ciboire d'or,étincelant spectacle
D'un désir défendu, jetait ses derniers feux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes (nurtapa)
Admin


Nombre de messages : 1666
Age : 55
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Abandon   Mer 18 Sep - 3:34

Ce texte sulfureux peut à présent gagner les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas



Nombre de messages : 861

MessageSujet: Re: Abandon   Mer 18 Sep - 9:37

Bonjour Jérôme Very Happy 
Sulfureux? Diable...Very Happy 
Belle et douce journée.
Je t'embrasse.
Lilas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abandon   Aujourd'hui à 10:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'abandon
» L'abandon !!
» A l'abandon
» Chapelle à l'abandon
» Photos de notre circuit à l'abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Volcans de Larmes :: Eruption. :: Lilas :: Poésie libre-
Sauter vers: